fbpx
Sélectionner une page
On vous a menti. Découvrez le vrai rôle d’un site internet.

On vous a menti. Découvrez le vrai rôle d’un site internet.

À quoi sert un site internet ? On parle de devenir visible sur Google lorsqu’un prospect fait une recherche “caviste lyon”, il va sur votre site qui apparaît dans les premiers résultats et voit ainsi votre cave.

Cette façon de faire est la bonne en effet. Mais la finalité, c’est pas ça ..

Le vrai rôle d’un site internet. La conversion.

Le rôle d’un site internet est de convertir.

C’est à dire ?

Lorsqu’un prospect arrive sur votre site, ce que vous voulez, c’est qu’il vienne dans votre cave ! Qu’il vienne à vos dégustations, vous achète du vin !

Si vous arrivez à faire venir le prospect du site internet dans votre cave, on parle de conversion.

Transformer le prospect en client, voilà le rôle d’un site internet.

Mais alors comment transformer votre prospect en client quand celui-ci ne fait que visiter votre site ?

Transformer votre prospect en client.

Quand un prospect recherche une cave dans une ville spécifique. Qu’est-ce qu’il fait ?

Il visite les différents sites de cavistes. Il cherche à savoir où se trouve la cave, les prix de celle-ci, les produits en ventes.

Si votre site est bien agencé, le visiteur aura ses réponses.

Mais qu’est-ce qui va vous différencier de vos concurrents ? Le design ?

Eh bien non ! Toutes les personnes qui souhaitent vendre des sites internet se basent sur le design comme critère de réussite pour un site. Mais ce n’est pas le cas. Le vrai critère est la conversion de ce site !

Ok, la conversion, mais comment savoir si un site convertie vos prospects en clients ? Comment on fait pour convertir ?

Une offre exceptionnel

Pour convertir, c’est comme à la pêche, il vous faut un appât. Cet appât représente votre offre.

Il vous faut donc créer une offre exceptionnelle pour vos visiteurs.

Donc dès qu’on a créé une offre exceptionnelle, on la met sur notre site internet et c’est bon, les prospects vont venir en cave ?

Encore non !

Lorsque vous proposez votre offre, vous devez garder une trace du prospect pour que vous puissiez le recontacter !

Eh oui ! Peut-être que votre prospect aura vu votre offre et qu’il voudrait aller faire un petit tour dans votre cave mais malheureusement c’est plus compliqué que ça.

Qu’est-ce qui vous fait croire que votre prospect pensera à vous demain ? Il voulait venir chez vous ce week-end. Mais il a oublié, pas le temps, trop de choses à faire.

Comment faire pour communiquer avec ce prospect pour l’amener dans votre cave à coup sûr ?

Capturer le prospect

Récapitulons. Votre prospect est arrivé sur votre site. Il a vu votre offre. Si votre offre est exceptionnel, il va vouloir en bénéficier. Vous allez lui dire qu’il a juste à passer en cave pour bénéficier de l’offre ?

Non, non ..

Vous allez lui demander de transmettre son email pour bénéficier du code promotionnel qui lui permettra d’avoir l’offre exceptionnelle !

Vous avez maintenant un moyen de communiquer avec votre prospect.

Vous n’avez plus qu’à le rajouter dans votre base de donnée email pour lui communiquer des offres, toujours avec un code promotionnel pour mesurer l’impact de votre stratégie digitale bien évidemment.

3 façons d’augmenter son chiffre au travers de la communication

3 façons d’augmenter son chiffre au travers de la communication

Pour augmenter son chiffre d’affaires, il n’y a pas 3000 solutions. Vous découvrirez dans cet article comment augmenter son CA sans devoir investir quoi que ce soit, du moins, pour les 2 premières.

Augmenter la fréquentation de votre clientèle régulière.

La façon la plus simple d’augmenter son chiffre est de s’occuper d’abord de ce que vous avez. Votre clientèle régulière est la clef. Communiquez avec eux, ne les perdez pas. Il est beaucoup plus simple de garder un client déjà acquis que d’en trouver un nouveau. 

Faites-leur des offres, des promotions exceptionnelles, des cadeaux, c’est ça un commerçant et vous le savez mieux que quiconque.

En faisant cela, c’est sûr qu’ils vont vous apprécier et qu’ils resteront chez vous. Mais ce que vous voulez, c’est qu’il revienne plus souvent non ? 

Mettre en place une carte de fidélité est une bonne solution mais vous n’augmenterez pas la fréquentation.

Alors comment faire ?

L’astuce est de pouvoir différencier le panier moyen annuel de vos clients. Si vous en avez un qui dépense 1000€ chez vous par an et un autre 100€, vous devez faire des offres qui sont adaptées en fonction de leurs paniers.

Plus votre client dépensera chez vous, plus vous lui ferez des offres exceptionnelles bien évidemment. 

Découvrez comment mettre en place un système qui vous permettra de connaître le panier moyen annuel de vos clients. 

Acquérir de nouveaux clients physiques.

Cette partie est la plus compliquée et vous demandera le plus d’énergie. 

Si vous avez une cave bien située avec du passage vous aurez de nouveaux clients. Encore faut-il les garder. Qu’est-ce que vous avez mis en place pour pouvoir les contacter de nouveau ? 

Quand ils sont passés en caisse, vous leur avez dit de suivre votre page Facebook ou votre page Instagram ? C’est un bon début. Mais combien de clients sont passés à l’action ? Pas beaucoup.

Il vous faut un processus qui vous permettra de garder un lien avec ces nouveaux clients. 

J’ai nommé. L’email.

Vous allez me dire que je dois envoyer des mails un par un à toute ma clientèle ? Pas possible. 

Heureusement pour nous, aujourd’hui il existe des solutions qui vous permettront de communiquer en masse. Au final, vous n’enverrez qu’un seul email et tout le monde le recevra. Et vou savez c’est quoi le mieux dans tout ça ? C’est que c’est gratuit. Je vous conseille MailChimp, un logiciel qui vous permettra de faire cela.

Mais bref, il faut encore récupérer l’email de votre client. Certains vous diront non, d’autres seront sceptiques ou d’autres encore seront enjoués à l’idée de ne pas rater vos dégustations !

Le mail acquis, vous n’aurez plus qu’à communiquer avec eux. Vous pourrez alors petit à petit leur proposer des offres qui les feront venir dans votre cave plus souvent.

Acquérir de nouveaux clients quand on est pas très bien situé.

Alors oui, tout le monde n’a pas la chance d’être situé dans un lieu qui vous met en valeur. Cela n’empêche en rien que tout ce que je vous ai dit au-dessus, vous pouvez l’appliquer.

Vous allez devoir aller encore plus loin dans votre démarche de communication. Utilisez la publicité facebook à votre avantage. C’est la meilleure publicité qui existe jusqu’à ce jour. La moins cher et la plus efficace. 

Une astuce à faire de temps en temps, ce sont des lots à gagner. Faite une publication avec une bouteille à gagner, demandez-leur d’aimer, de partager et récupérer leurs emails. Utilisez ensuite les mails récupérés pour proposer des promotions. 

La stratégie étant que plus vous avez d’emails, plus vous communiquerez avec du monde et plus votre cave décollera.

Évidemment, les nouveaux clients ne viendront pas dès votre première promotion. Mais petit à petit, email après email, vous vous ferez une petite place dans leurs têtes et ils viendront vous voir. 

Vous souhaitez en savoir plus ? 

Le site internet comporte d’autres articles qui pourraient vous intéresser.

Lien juste ici

Comment faire pour avoir de nouveaux clients sans dépenser des sommes faramineuses ?

Comment faire pour avoir de nouveaux clients sans dépenser des sommes faramineuses ?

Beaucoup ou la quasi-totalité des grands sages du métier ont tout essayé en termes d’acquisition d’une nouvelle clientèle, et cela, sans succès.

Ils sont passés par toutes les formes de publicités, pancartes en bord de route, flyers, événements.

Un caviste avait dépensé pour 30 000 flyers distribués dans toute sa ville, enfin, selon les dires du prestataire, pour n’obtenir que des miettes.

C’est pesant de se dire qu’on a balancé 1000 quilles par la fenêtre.

Aujourd’hui, j’aimerais vous dire pourquoi cette stratégie est nulle, mais alors vraiment.

Dans le marketing, deux stratégies existent. L’inbound et l’outbound marketing. C’est quoi ?

L’outbound marketing consiste à communiquer sa publicité en masse. Comme les flyers. Les problèmes avec cette stratégie sont les suivants :

  • On ne connait pas le retour sur investissement. Nous ne pouvons pas savoir quels sont les clients qui sont venus grâce à cette stratégie dans notre cave.
  • La publicité est reçue par des personnes qui n’en ont rien à faire de vos produits. Vous perdez de l’argent pour des « prospects » qui n’ont aucun intérêt pour vous.
  • Le coût d’acquisition par client est très élevé car le rendement de la publicité est très faible.

Ok, maintenant, vous savez que cette stratégie est digne de l’âge de pierre.

Quand est-il de l’inbound marketing ?

Avec l’inbound marketing, vous êtes un vrai Robin des bois. Votre flèche tape dans le mille à chaque fois. Une flèche, une cible de touchée. Simple, efficace.

J’essaye de réfléchir à quels types de problèmes il y aurait avec l’inbound mais je n’en vois aucuns. Voyons donc les bénéfices de cette stratégie :

  • On connait notre retour sur investissement. Vous pouvez savoir le nombre de clients qui sont venus grâce à votre publicité. Rien que ça, ça fait la différence, vous êtes capable de savoir si c’est rentable pour votre cave de continuer sur cette voie.
  • Chaque flèche envoyée tape dans le mille. Vous tombez directement sur des prospects qui sont considérés comme de bons Français. Le levé de coude facile pour les bonnes choses comme on pourrait dire.
  • Le coût d’acquisition par client est très faible dû au rendement de la publicité très élevé. Et ça, c’est magnifique.

Maintenant vous savez ce qu’il vous faut. Vous arrêterez de balancer des quilles par la fenêtre et vous pourrez enfin avoir une méthode pour acquérir de nouveaux clients pour votre cave.

Si cela vous intéresse, nous pouvons en discuter.

À quoi ressemblera le caviste du futur ? Qu’avez-vous mis en place pour le devenir ?

À quoi ressemblera le caviste du futur ? Qu’avez-vous mis en place pour le devenir ?

L’Avènement du Commerce Connecté.

« 2020, la fin du e-commerce ? » Ainsi posée, la question peut paraître quelque peu déroutante : elle peut laisser entendre que l’évolution fulgurante de la vente en ligne, initiée il y a maintenant quinze ans et animée par la formidable dynamique que nous connaissons tous, pourrait prendre un jour fin à horizon dix ans.

Derrière ce titre se cache une autre réalité. Non pas celle de la mort du commerce en ligne, mais plutôt celle de la fin de la distinction artificielle entre e-commerce et commerce. Nous en avons la conviction : les consommateurs de demain ne connaîtront pas cette dichotomie entre l’achat en ligne et l’achat magasin. Ils prendront les bons côtés du e-commerce : la recherche facilitée, le gain de temps, le fait de pouvoir commander 24 heures sur 24, les avis clients… et de l’achat de proximité dont la dimension humaine et physique restera primordiale : le contact avec un vendeur, la possibilité de voir les détails d’un produit, l’immédiateté de la possession, la scénarisation de l’offre et du parcours client…

Le commerce de demain permettra naturellement à un acheteur de rechercher un produit sur un support digital, de décider s’il veut l’acheter en magasin ou en ligne, à partir d’un terminal fixe ou portable, de se le faire livrer ou le retirer dans un magasin près de chez lui, bénéficier d’un SAV près de chez lui ou aller le retirer dans un point relais, un point de vente ou chez un particulier. Le e-commerce sera une expérience d’achat totalement intégrée à la vie réelle.

Le monde marchand de demain sera plus complexe, car il sera plus ouvert. Et il oblige dès aujourd’hui les décideurs à penser vite, multiécrans et cross-canal pour faire entrer en cohérence le online et le offline. La fin de la dualité entre commerce et e-commerce marquera l’avènement d’une nouvelle ère : celle du commerce « connecté ». Magasins physiques et virtuels seront plus que jamais connectés entre eux, et connectés sur l’extérieur, créant ainsi une proximité nouvelle avec les consommateurs. Face à ces perspectives pleines de promesses, la régulation du ecommerce devient aussi un enjeu majeur.

Marc Lolivier

Le Cas de cavisteauthentique.com

Devant cette nouvelle tendance, un site e-commerce a vu le jour en lien avec la fédération française des cavistes de France.

L’idée étant de rassembler tous les cavistes de France dans un seul et même site e-commerce.

Quel est votre avis sur cela ? Est-ce que le concept est voué à réussir ?

Mais dans tous les cas, le potentiel est bien présent. La FCI a en tout cas décidé d’investir dans ce concept.

Pourquoi devrions-nous rassembler les cavistes indépendants sous une même enseigne, Caviste Authentique.

Le potentiel est bien présent, mais limité.

Et si on partait sur un concept qui se rapproche encore plus du caviste, l’indépendance, la liberté.

Pourquoi globaliser le e-commerce alors qu’on pourrait le rendre à l’image de son caviste.

Le Caviste 2.0

Aujourd’hui, vous gérez la communication, Facebook, Instagram, Emailing. Le caviste d’il y a 30 ans ne faisait rien de tout ça. Le monde a changé.

Vous avez une nouvelle opportunité pour vous développer, et vous vous en rendez compte.

Mais si je vous disais qu’on peut aller encore plus loin ?

Au lieu de simplement vendre ses produits en ligne, nous pourrions apporter du trafic sur votre site e-commerce, mais aussi dans votre cave !

Via la publicité, nous pouvons promouvoir votre site e-commerce et votre cave, une pierre, deux coups.

Le caviste est amené à devenir un caviste connecté, le caviste 2.0.

Le Changement

Qu’est-ce que cela change pour vous ?

Au final, pas grand-chose pour vous, mais pour la santé de votre cave, ça oui !

D’un point de vue physique, vous aurez plus de clients dans votre cave, via la publicité, vous changerez le mode de consommation des Français en leur montrant où il est préférable d’acheter son vin pour avoir de la qualité et une sélection pertinente.

D’un point de vue digital, internet, vous recevrez des mails, Michel qui a commandé pour 500€ de bouteilles et qui passera à 15h pour prendre la commande en boutique. Ou un autre client qui veut se faire livrer chez lui. Dans ce cas-là, vous n’aurez qu’à transmettre la commande à un service de livraison qui récupèrera votre commande tous les matins devant votre cave et qui facturera le client pour la course.

Des Clients Satisfaits

Les clients savent exactement ce que vous avez en boutique. Ils peuvent choisir de passer dans votre cave ou de commander en ligne. Ils sont libres. Ils peuvent regarder la description de vos produits, avoir les avis d’autres clients qui ont dégusté cette cuvée.

Techniques de Ventes

Vous pouvez faire tout un tas de concept pour faire plus de ventes, un qui marche bien sont les box sous forme d’abonnement. Les clients vous verseront tous les mois un abonnement pour les 3 cuvées coup de coeur du mois. Vous pouvez regarder avec l’exemple de troisfoisvin.com. Le digital est sans limites.

La Concurrence

La consommation change, elle est plus raisonnée. Les clients veulent de bons produits, cultivés de manière intelligente, une consommation plus éthique, au lieu d’acheter en grande surface, on préfère aller chez le commerçant du coin. Les gros sites e-commerce de vin atteignent des plafonds et sont en chute, car les consommateurs change leur manière de consommer.

Au final le marché du vin est de 80% pour les grandes surfaces et les gros sites e-commerce, mais qu’est-ce qui se passerait si cette balance s’inversait ?

Quand le caviste 1.0 aura décidé de passer au 2.0, la GD et les gros du e-commerce vont avoir mal…

Qu’avez-vous décidé ?

Cavistes : Atteindre 100% de son potentiel

Cavistes : Atteindre 100% de son potentiel

Avec l’arrivée des réseaux sociaux, internet de manière générale, beaucoup de commerces sont restés sur la touche ne sachant pas comment prendre la vague. Et c’est normal puisque personne ne vous avait montré comment faire.

Ce que vous avez fait

Vous avez eu des recommandations de certaines personnes. Vous avez alors mis en pratique ce qu’on vous a recommandé de faire.

  • Vous avez créé la page Facebook de votre cave et alimenté celle-ci en actualité.
  • Vous avez créé votre compte Instagram et mis des photos.
  • Vous avez créé un site internet pour votre cave pour ainsi la présenter.

Avec l’ère d’internet, le contenu est roi. Vous l’avez compris et c’est pour cela que vous en créez chaque semaine sur votre facebook et instagram. C’est le coeur de la stratégie digitale pour votre cave.

Vous avez très bien fait. Mais, on ne vous a pas tout dit.

La limite

Vous avez remarqué qu’avoir des “j’aime” sur votre fil d’actualité Facebook/Instagram n’allaient pas vous permettre d’écouler plus de stocks. Ces clients qui aiment vos contenus sont des clients fidélisés qui aiment votre cave, qui vous connaissent. Ils font partie de votre cercle d’influence.

Mais ces clients ne vont pas venir à votre cave tous les jours pour vous prendre des cartons.

Vous avez alors deux axes pour développer votre cave.

Augmenter la fréquentation de vos clients en les invitants plus souvent, avec des promotions par exemple. Mais vos clients n’ayant pas un budget illimité, vous atteindrez un plafond. Chaque client représente donc un gain limité pour votre cave.

La solution à cette limite

Avec l’autre axe, vous pouvez développer votre cave par l’acquisition d’une nouvelle clientèle.

Pour acquérir cette nouvelle clientèle, vous avez un peu tout fait en termes de prospection.

Le problème est qu’elle était chère, qu’elle n’était pas mesurable et donc, pas rentable.

Vous en êtes resté au bouche-à-oreille pour acquérir une nouvelle clientèle.

Les limites du bouche-à-oreille

L’avantage du bouche-à-oreille est que vous avez une courbe de croissance positive pour votre cave.

Le souci, c’est que cette croissance à des limites elle aussi. Si vous souhaitez augmenter votre effectif, investir dans votre cave, vous allez devoir patienter “quelques” temps avant de pouvoir vous le permettre. 

La solution pour augmenter la croissance de votre nouvelle clientèle

Vous pensiez avoir plus de clients en vous adaptant à la nouvelle mode du digital. Au final, cela vous prend du temps et les résultats aussi.

Vous n’avez pas eu de grands changements, ils se font au goutte-à-goutte.

Vous n’arrivez pas à attirer de nouveaux prospects qui sont en dehors de votre cercle d’influence.

Enfaite, les conseils qui vous ont été donnés représentent 50% du plein potentiel de votre cave. Ces 50% représentent tout votre équipement de pêche. Idéal pour attraper des prospects.

Le problème c’est que vous pêchez dans une flaque. Vous aurez beau avoir l’équipement le plus performant. Vos contenus, vos événements, votre cave,  il ne sert à rien si vous n’êtes pas au bon endroit pour acquérir de nouveaux prospects.

Vous souhaitez trouver une méthode vous permettant d’agrandir votre cercle d’influence et ainsi avoir encore plus de clients sans avoir besoin d’y passer des heures.

Et si je vous disais qu’il est possible d’atteindre des prospects en dehors de votre cercle d’influence? De l’élargir plus vite et plus efficacement, sans y passer des heures ?

Les 50% manquants

Avec le marketing digital, nous sommes capables de cibler une population très précise.

Avec celui-ci, nous pourrons augmenter la taille de votre cercle d’influence, vous permettant d’avoir encore plus de clients récurrents.

Mais comment ça marche au final ?

Eh bien, nous ciblons votre client idéal par rapport à sa tranche d’âge, ses hobbies, ce qu’il aime.

Nous optimisons la publicité pour qu’elles passent sous la barre des 1 euro pour 1 client.

Avec tout ça, nous avons l’hameçon, il ne nous reste plus que l’appât avec par exemple une petite promotion exceptionnelle pour souhaiter la bienvenue à vos nouveaux clients !

Vous souhaitez augmenter la croissance de votre cave ? Avoir plus de clients dans votre cave ? Il vous manque ces 50% pour atteindre votre potentiel.

Pour atteindre 100% de votre potentiel, vous n’avez pas une infinité de solutions.

Contactez un expert du digital, comme moi.